A Rouen, un loto des livres, pour survivre à la crise

Devant sa librairie de livres d’occasion « Le rêve dans l’escalier », rue Cauchoise dans le centre-ville de Rouen, Mickaël Féron anime le quartier. Une petite table posée devant la boutique, officiellement fermée. Des chiffres, de un à cinquante, accrochés dans la vitrine et, derrière, cachés, des livres. 

Les clients viennent remplir une grille de six chiffres, donnent dix euros, et remportent les six livres cachés derrière les chiffres. « C’est un vrai loto, sauf qu’ici tout le monde gagne ! » s’enthousiasme le libraire. Et devant la…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *