Coronavirus, et après ? Le marché de l’immobilier nerveux dans la Métropole de Rouen – Paris-Normandie


«C’est à peine croyable. Certes, les mois de juillet et août sont propices aux transactions, confie un agent immobilier installé à l’ouest de Rouen, mais on est dans une autre dimension aujourd’hui. On a environ 30 % de prospects clients en plus, des gens qui cherchent des maisons…



Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.