Environ 500 manifestants pour le 1er mai à Rouen

[ad_1]

« C’était presque une évidence, » pour Mathilde Marnière, enseignante. Les manifestants présents à Rouen en ce 1er mai avaient à cœur de retrouver leur liberté de manifester. Même esprit chez Jean-Marc Préel, lui aussi dans l’Education Nationale, pour lui « restreindre la liberté de manifester n’a rien à voir, pour moi, avec la lutte contre la pandémie. » 

Une pandémie qui marque aussi les revendications

La crise sanitaire et ses répercussions sur l’emploi inquiète notamment le secteur de l’industrie. Max Langlois travaille chez…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *