la ministre de la transition écologique réagit aux derniers rebondissements

Barbara Pompili a répondu en séance publique au sénat ce 17 février au sujet de la construction de la future autoroute. Elle déclare que l’Etat, ultime arbitre de ce projet vieux de 50 ans, n’avancera pas contre les collectivités locales. 

D’une prudence de « sioux », la ministre écologiste n’a pas voulu braquer les élus divisés sur la question du contournement Est de Rouen. 

Mais c’est bien l’Etat qui décidera en dernier lieu de lancer ou non le chantier d’autoroute payante de 41 kilomètres contournant Rouen par l’Est. Elle a été déclarée d’utilité…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *