L’ex-raffinerie de Petroplus à Rouen disparaît samedi du paysage

La déconstruction de l’ancienne raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (Seine-maritime) va prendre fin samedi avec la «chute des dernières cheminées» sur le site où un projet d’immense plateforme d’e-commerce, destiné à Amazon selon des élus, fait débat. Samedi à partir de 14h les trois dernières tours, dont la plus haute (170 m), seront détruites, indique un communiqué de la société de revalorisation des friches industrielles Valgo qui a racheté le site en 2014 avec Bolloré.

Cette raffinerie et ses quelque 450 salariés s’était retrouvée au cœur de la campagne…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *