l’heure est à la reconquête pour l’UPR

[ad_1]

D’autres points l’ont également persuadé de la bonne direction prise. D’abord, ce principe adopté de subsidiarité pour chaque place portuaire qui épargne les « pouvoirs locaux », gage selon lui de réactivité et de meilleurs délais pour les clientèles. Ensuite, la désignation à la présidence du conseil de surveillance d’Haropa Port de Daniel Havis, ex-PDG de la Matmut. « On aurait pu craindre son absence de connaissance du monde maritimo-portuaire mais c’est un passionné de Rouen, un passionné tout court. Dans le rôle du faux-naïf, il sait poser les bonnes…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *