l’hongrois « était dans un très mauvais état de santé »

Mis en ligne le 3/05/2021 à 16:33

Le 21 avril, le corps d’un homme était retrouvé dans la cour du lycée Jeanne d’Arc à Rouen. Une autopsie n’a pas relevé de traces pouvant laisser penser qu’un tiers serait à l’origine de sa mort.

Un chantier au lycée Jeanne d’Arc en avril 2021 – Boris Maslard

L’autopsie du corps d’un homme, retrouvé mort dans l’enceinte du lycée Jeanne d’Arc à Rouen le 21 avril, n’a pas « mis en évidence l’intervention d’un tiers dans le décès », a indiqué le parquet de Rouen.

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *