ouverts ou fermés, ce qu’il faut savoir

« En principe, on doit pouvoir y aller dans nos jardins familiaux, mais cela reste au bon vouloir des forces de l’ordre », croit savoir Christian Thierry, président de l’association des jardins familiaux de la Lombardie, juste au-dessus du tunnel de la Grand-Mare. « Mais pour l’instant, nous n’avons aucune communication officielle de la préfecture et prendre une amende de 135 € pour deux poireaux et trois carottes, ça ferait cher. »

L’homme est dans le flou quant aux consignes à appliquer. Lors du confinement de mars-avril, ce n’est qu’au bout de quelques…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *