Ports de la Seine : Rouen amère

Nicolas Mayer-Rossignol n’est pas très content de la tournure que prend le processus de création du futur établissement public des ports de la Seine. Annoncée presqu’en catimini par un simple communiqué juste à la veille du confinement, la localisation du siège au Havre l’a manifestement pris par surprise, sans qu’il ait le temps de préparer la riposte.

Placé devant le fait accompli, le président de la Métropole redoute une marginalisation de Rouen dans le nouvel ensemble portuaire. À défaut du QG, il se prépare donc à batailler pour que la présidence de…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *