Pour ce deuxième confinement, les chocolatiers de Rouen vont pouvoir « sauver » les fêtes

Par Margot Nicodème
Publié le 7 Nov 20 à 16:08 

Maxime Fessard, maître-chocolatier à Rouen, est optimiste : « Pâques est resté Pâques. Je ne vois pas pourquoi Noël ne serait pas Noël ! »(©MN/76 actu)

Ils ne font pas vraiment partie des commerces de première nécessité (ça dépend pour qui, nous répondrez-vous !), et il n’était donc pas évident qu’ils restent ouverts pendant la période de reconfinement.

Mais en regardant de plus près la liste publiée par le gouvernement, les chocolatiers sont à cheval entre…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *