Près de Rouen, une nouvelle sépulture en la mémoire du poilu Albert Sylvain Lefrançois

Les belles histoires se construisent toujours avec de la patience. Celle qui sera dévoilée à l’occasion du 11 novembre à Esteville, là où repose l’abbé Pierre, en est l’illustration. Manuel Grente, maire fraîchement élu en mars dernier, dévoilera à l’occasion du 102e anniversaire de l’Armistice la tombe restaurée d’un soldat de la guerre 1914-1918 mort au front le 30 septembre 1915 : Albert Sylvain Lefrançois.

Certes l’événement aura lieu en petit comité, confinement oblige, mais il sort de l’anonymat un soldat mort pour la France…

Une longue enquête…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *