Strasbourg. Places supplémentaires en études de médecine : encore des incertitudes

[ad_1]

Dès que la décision du Conseil d’État a été publiée, une réunion de crise a été organisée vendredi soir à l’Université de Strasbourg. Le Conseil d’État considère que, pour cette année transitoire, les étudiants issus du nouveau parcours études de santé doivent être 20 % de plus en deuxième année. Le nombre de places réservées aux redoublants de Paces, cursus qui disparaîtra à la rentrée 2021, reste par contre le même.

Les places supplémentaires, qui seront réparties sur les quatre filières (médecine, pharmacie, maïeutique et odontologie) doivent…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *