Enseignement supérieur. Réformer l’ENA, d’accord, mais à Strasbourg

De droite ou de gauche, membres de l’opposition ou de la majorité présidentielle, les grands élus alsaciens s’accordent au moins sur une chose : pas question que la suppression de l’École nationale d’administration (ENA), officialisée ce jeudi, se fasse au détriment de Strasbourg.

Par Emmanuel DELAHAYE –

21:28
– Temps de lecture :

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *