La géothermie coulée à Strasbourg pour cause de séisme

Le couperet est tombé ce lundi par la voie d’un communiqué de la préfecture du Bas-Rhin : « Au nom du principe de précaution, la préfète a pris un arrêté ordonnant l’arrêt définitif des travaux de géothermie sur le site de Vendenheim/Reichstett ». Soixante-douze heures après le plus fort séisme (magnitude 3,5) jamais enregistré depuis le coup d’envoi du projet GEOVEN en 2015, l’Etat renonce à la construction de la centrale géothermique la plus ambitieuse de France.

Elle devait alimenter à elle seule 15 000 à 20 000 logements en électricité et 26 000 en chaleur directe…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *