le confinement du mois de mars en images

Intrigué par l’idée de la ville désertée pour cause de confinement, Jean-Claude Hatterer, photographe amateur, a pu poser son appareil photo dans les rues de Strasbourg en mars dernier pour capter l’étrangeté de ce vide imposé. Il met à disposition une partie de son travail.

A peine les Français sont-ils reconfinés que Jean-Claude Hatterer a eu envie de partager avec le plus grand nombre son expérience de photographe du premier confinement. A la tête d’une agence de communication à Wasselonne, il est aussi photographe amateur, amoureux de Strasbourg où il a…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *