les appels à SOS Amitié Strasbourg très nombreux et beaucoup plus virulents qu’au printemps

Au printemps pendant le premier confinement, il y avait deux fois et demi plus d’appels que d’habitude à SOS Amitié (chiffres nationaux). Il n’y a pas encore de statistiques pour la semaine qui vient de s’écouler, mais dans le Bas-Rhin, on navigue dans les mêmes eaux. Le nombre d’appels explose.

Beaucoup plus de colère et de violences verbales

En revanche, la tonalité change. Ce deuxième confinement est beaucoup plus mal vécu par les Alsaciens. « Il y a de l’incompréhension, de la colère, de l’angoisse et tout ça mélangé, c’est…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *