Strasbourg : comment Bellegarde s’est rendu indispensable au Racing

« Pour être honnête, on a un peu de mal à lui trouver le bon poste (rires). » Thierry Laurey a confessé, mercredi, après le festival contre Nîmes (5-0), son souci de riche au sujet du milieu franco-haïtien Jean-Ricner Bellegarde (22 ans). Dernier d’une lignée de cinq frères, l’enfant de la cité Allende à Villetaneuse (Seine-Saint-Denis) va recroiser pour la première fois ce soir Lens, son club formateur, tandis qu’il a enfin pris la mesure de la Ligue 1, après plusieurs mois d’acclimatation compliqués à son arrivée de L2, à l’été 2019 (acheté 2 M€).

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *