Strasbourg. Elles se transforment en super-héroïnes pour défendre les droits des femmes !

Sous leur cape, leurs masques et autres attributs de pouvoirs surnaturels hollywoodiens, elles s’appellent Magic Isa, Mimi Tricot, Super Domi ou Super Cheyenne. Pourtant, elles n’ont sauvé ni la Terre ni Gotham City, juste apporté leur petite pierre d’humanité à leur quartier, le Port-du-Rhin. Leurs exploits ? « Lors des émeutes du sommet de l’OTAN, Magic Isa a fait barrage de son corps devant l’école avec d’autres nanas. Super Domi héberge régulièrement des personnes chez elle, le temps de se remettre en forme. Super Cheyenne s’est battue pour s’occuper…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *