Strasbourg : le reconfinement dope les ventes de cette boutique de jeux de société

« Lors du premier confinement, les ventes avaient progressé fortement avec une croissance à deux chiffres. Depuis le début du mois, nous sommes repartis sur les mêmes bases! » Si Gautier Althaus reste vague sur le chiffre d’affaires réalisé par le groupe Philibert pendant les périodes de confinement, l’acheteur du spécialiste strasbourgeois du jeu de société peine à cacher sa satisfaction. « C’est une situation paradoxale car, d’un côté nous avons été contraints de fermer nos deux boutiques en mettant en place un système de click and collect qui peine à compenser le…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *