À Toulouse, la réforme de la première année de médecine ne fait pas l’unanimité

La nouvelle réforme d’accès à la médecine fait polémique. Finie la filière Paces qui n’existe plus, on parle désormais de Parcours d’accès spécifique santé (Pass) et la Licence accès Santé (LAS). Ils prévalent pour accéder aux filières médicales : médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie. 

On ne parle également plus du numerus clausus mais du numerus apertus. Il a pour objectif d’élargir au plus grand nombre l’accès aux facultés de médecine et donc, augmenter le nombre de place en deuxième année de médecine. Une…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *