A Toulouse, toujours des remous autour des collections photographiques du Château d’Eau

l’essentiel
Alors que la Mairie de Toulouse a confirmé qu’elle allait se pourvoir en cassation après la décision du tribunal administratif d’accorder la propriété des collections du Château d’Eau à l’association Pace, les photographes continuent de plaider pour le dialogue et le maintien des tirages et des livres de photographie à Toulouse. La parole à Jacques Sierpinski, du festival Manifesto, et Philippe Guionie, de la Résidence 1+2.

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *