Au vaccinodrome de Toulouse, des centaines d’étudiants à la manoeuvre

A la sortie du hall 8, l’ancien parc des expositions de Toulouse, les patients souvent âgés repartent avec le sourire. Dans cet immense vaccinodrome, ce sont des étudiants qui font le boulot. Le patron du centre de vaccination est très fier de ses « pioupious », comme ils s’appellent entre eux, des étudiants pas forcément tous en santé. Ils accueillent, guident, remplissent les dossiers, préparent les doses et piquent les patients. « Une organisation unique en France », souligne le professeur Vincent Bounes, le boss du Samu 31.

« Le vaccinodrome, c’est un peu mon…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *