Deux gendarmes se suicident à Lyon et à Toulouse

La caserne de gendarmerie Général Guy-Delfosse à Lyon. (Google view)

Deux gendarmes ont mis fin à leurs jours à Lyon (Rhône) et à Toulouse (Haute-Garonne) ce vendredi.

Dramatique journée pour la gendarmerie nationale. Deux militaires ont été retrouvés sans vie. Ces derniers ont fait usage de leur arme de service pour se donner la mort rapporte La Voix du Gendarme.

Le major Patrick A., adjoint au peloton motorisé (PMO) de Toulouse, s’est suicidé à son domicile, au siège de la région de gendarmerie. Le militaire était âgé de 56 ans et père de deux filles de 27 et 30 ans….

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *