En matière d’immeubles anciens, y’a-t-il péril en la demeure en centre-ville ?

[ad_1]

Le toit effondré du numéro 4 de la rue Cujas, à Toulouse. — SDIS31 / G. Sfilio – X. Rivière

Ces derniers mois, les interventions de pompiers se sont multipliées dans le centre-ville pour des risques d’effondrement, dus à des infiltrations d’eau ou des travaux pas aux normes.
L’an dernier, le service communal chargé de la sécurité des bâtiments a enregistré 186 signalements,…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *