Escroquerie et meurtre de sa belle-mère de 91 ans à Toulouse : l’accusé reconnaît les coups et dit avoir « disjoncté »

l’essentiel
Depuis ce lundi 3 mai, un homme âgé de 65 ans est jugé pour l’escroquerie et le meurtre de sa belle-mère âgée de 91 ans en janvier 2014. Pour ces faits l’accusé encourt la réclusion criminelle à perpétuité. 

« Cela s’est passé comme un éclair, je reconnais, je l’ai frappé, mais je ne me souviens plus du nombre…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *