Favorable à une nouvelle répartition police/gendarmerie, le ministre de l’Intérieur cite Toulouse en exemple

Dans un entretien à nos confrères du Parisien, le ministre de l’Intérieur dévoile quelques axes du livre blanc de la sécurité intérieure censé repenser l’organisation de ce secteur régalien, à commencer par la répartition territoriale des compétences que se partagent la police et la gendarmerie en France. « Il est hors de question de toucher à notre modèle, qui voit agir deux forces complémentaires. Mais il y a une mauvaise répartition entre police et gendarmerie sur le plan national », assure Gérald Darmanin. Avant de citer l’exemple de…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *