John, exilé camerounais de 20 ans à Toulouse : « La France m’a reconstruit »

John* rêve de France, d’école et de culture. Du haut de ses 14 ans, il ne comprend pas pourquoi il passe ses heures à travailler avec son oncle alors que les enfants de son âge vont à l’école de son village. Dans ce Cameroun qui l’a vu naître, il ne se voit pas d’avenir. « À cette époque, avant d’arriver en France en 2016, je me cherchais, je n’avais aucune perspective. Un ami m’a proposé de partir. Cela avait l’air simple, facile. Alors j’ai avancé sans savoir où…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *