la détention provisoire est maintenue pour l’un des organisateurs

Le ministère public avait demandé le maintien en détention provisoire. Il a eu gain de cause, ce jeudi 29 avril. L’homme qui avait organisé une fête clandestine près de Toulouse reste en détention provisoire. Selon Me Djammen Nzepa, l’avocat de l’accusé, la justice souhaite en faire une “affaire emblématique” afin de dissuader toute autre tentative de ce genre. Pour rappel, l’homme âgé de 27 ans avait loué, avec un ami, un gîte dans la commune du Burgaud, en Haute-Garonne. Ils y avaient organisé une fête dans la nuit du samedi 10 avril. Payante, elle avait réuni…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *