Toulouse : au procès de l’exploitation des mendiants, la misère se partage

[ad_1]

l’essentiel
Plusieurs familles tziganes sont jugées pour avoir exploité des mendiants dans les rues de Toulouse en 2016 et 2018. Ce vendredi à l’audience, un père de famille de 49 ans a expliqué comment il avait quitté la pauvreté de la Bulgarie pour les trottoirs de Toulouse où il aurait forcé des hommes et des femmes à tendre la main.

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *