Toulouse. Pango, la start-up des restaurateurs

« J’ai commencé à travailler avec Pango à la fin du confinement, explique Thomas Fantini, chef de la Pergola. J’ai aimé la démarche de ces jeunes entrepreneurs qui épouse parfaitement celle de notre travail ».

Déjà une quarantaine de restaurants se sont inscrits sur cette plateforme pas tout à fait comme les autres. Créée durant le premier confinement par deux anciens étudiants, Basile Agay et Mathieu Renault, l’inscription de cette start-up est gratuite durant cette délicate…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *