Toulouse rejette le rôle de favori sur Clermont

C’est de bonne guerre. À trois jours d’une confrontation franco-française qui opposera Clermont à Toulouse, dimanche, au stade Michelin, en quart de finale de la Coupe d’Europe, les managers des deux équipes s’escriment à rejeter la pression dans le camp de l’autre. C’est le fameux jeu du « ça sera toi le favori », si prévisible à ce stade de la compétition.

À Franck Azéma, qui affirmait en début de semaine que le Stade Toulousain était « archi favori de la rencontre » parce qu’il domine le Championnat, Ugo Mola a donc répliqué ce jeudi matin en…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *