Toulouse. Roomonitor : un nouveau dispositif contre les fêtes clandestines

À l’heure ou les bars branchés et les discothèques sont fermés, les fêtards s’organisent pour trouver de nouveaux lieux propices à des soirées endiablées. Ce sont dorénavant dans les logements de particuliers que les noctambules se regroupent. Durant cette année, pourtant promise aux restrictions, de nombreuses fêtes ont continué en toute impunité. La plupart du temps, les rendez-vous sont…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *