une vingtaine de familles sans solution de relogement après l’incendie de leur immeuble

Près de deux semaines après l’incendie qui a ravagé un immeuble à Toulouse en Haute-Garonne, une vingtaine de familles se retrouve sans solution de relogement. Soutenues par la Confédération syndicale des familles du Mirail, elles appellent les services publics à leur proposer un hébergement.

Plusieurs appartements d’un immeuble ont pris feu jeudi 22 avril à Toulouse, impasse de Londres. Onze jours plus tard, la couverture des assurances des sinistrés arrive à terme. « J’ai eu le droit à une chambre d’hôtel pendant neuf jours. Maintenant, ce sont les…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *