Une aide psychologique renforcée à l’université de Limoges pour répondre au mal être des étudiants

[ad_1]

« On voit toutes sortes d’étudiants des filles des garçons , de tout milieu social ou de tous horizons ce n’était pas à ce point avant » explique le docteur Aline Meynard, psychiatre, qui intervient deux jours et demi par semaine au service santé universitaire de Limoges. Une présence plus importante qu’avant la crise sanitaire et pourtant les délais pour obtenir un premier rendez vous avec un psychologue s’allongent. Preuve que les étudiants sont de plus en plus nombreux à demander de l’aide. Depuis le 9 mars l’université a toutefois mis en…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *