Mars en banlieue parisienne rend hommage à une écolière française noyée | Nouvelles du monde

[ad_1]

PARIS (Reuters) – Plus de 2000 personnes ont défilé dimanche dans la banlieue parisienne d’Argenteuil en hommage à une écolière retrouvée noyée dans la Seine, dans une affaire qui a choqué la France.

Les procureurs ont déclaré mercredi que deux adolescents français faisaient l’objet d’une enquête pour meurtre après que la police eut pêché le corps de l’écolière noyée dans la Seine.

Ils ont dit que les adolescents, un garçon et une fille, tous deux âgés de 15 ans, avaient rencontré la jeune fille de 14 ans, qu’ils connaissaient, à Argenteuil, à l’ouest de Paris. Le garçon l’avait battue puis, avec l’aide de sa petite amie, l’avait jetée dans la rivière, où elle s’était noyée.

Les médias français ont rapporté que la victime avait été victime d’intimidation à l’école et que des photos d’elle nue avaient été piratées et diffusées sur les réseaux sociaux.

Le journal Le Parisien a déclaré que plus de 2500 personnes ont participé à la marche de dimanche, qui a commencé à l’école des filles.

La France a connu une vague de meurtres de jeunes ces dernières semaines, impliquant principalement des gangs, mettant une pression croissante sur le gouvernement.

La jeune ministre de l’Intérieur, Marlene Schiappa, a déclaré à la radio France Info qu’un comité de parents serait mis en place dans la semaine à venir pour s’attaquer au problème du harcèlement à l’école.

(Reportage de Leigh Thomas; Édité par Edmund Blair)

Copyright 2021 Thomson Reuters.

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.