pourquoi ne vaccine-t-on pas en priorité dans les territoires les plus touchés par l’épidémie ?

[ad_1]

C’est un paradoxe qui se dessine au fil des chiffres de l’épidémie et de la campagne de vaccination contre le Covid-19. D’un côté, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) concentre les pires indicateurs du pays : un taux d’incidence au-dessus de 500 pour 100 000 habitants à Nice, frôlant les 400 à Marseille, et un taux d’occupation des services de réanimation par des patients touchés par le virus approchant les 100% dans la région, le plus élevé de l’Hexagone.

De l’autre, la campagne de vaccination en Paca avance timidement : la part de sa population ayant reçu au…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.