5672 investisseurs privés de France, d’Espagne, d’Italie et des Pays-Bas prêtés à Sandaya Initiative

[ad_1]

Caméra arrière

Camille David du prêteur en ligne européen October révèle que 5 672 investisseurs privés de toute l’Europe auraient financé le projet Sandaya via la plateforme d’octobre – ce qui est notamment un nouveau record.

Claire Juliard, qui dirige October Connect, a confirmé qu’il s’agit en fait d’un nouveau record avec 5672 prêteurs privés français, espagnols, italiens et néerlandais qui ont prêté à Sandaya (une entreprise active dans le secteur du tourisme).

Nouveau record de prêteurs sur @October_EU! 5.672 prêteurs particuliers de France, d’Espagne, d’Italie et des Pays-Bas ont prêté à Sandaya, entreprise active dans le secteur du tourisme! Merci 🙏 pour votre mobilisation pour les PME 🇪🇺 #SavingsWithMeanings pic.twitter.com/HEyRwKwjcL

– Claire Juliard (@clairejuliard) 25 février 2021

Juliard a remercié les contributeurs pour leur mobilisation de fonds pour les PME.

October est l’un des principaux prêteurs sur le marché européen.

Le 12 février 2021, l’Europe s’est engagée à soutenir le secteur du tourisme et des loisirs en France. Le Fonds Européen d’Investissement (FEI) avait conclu un contrat de garantie qui couvre un portefeuille de 38 millions d’euros «dédié au secteur du tourisme et des loisirs, géré par la plateforme de prêts PME Octobre».

Comme confirmé en octobre:

«La garantie est la première transaction en France pour le Fonds paneuropéen de garantie (FEM), créé pour soutenir les entreprises de l’Union européenne (UE) touchées par Covid-19.»

L’équipe d’octobre a en outre noté que les États membres de l’UE auraient investi dans le fonds de garantie paneuropéen «jusqu’à 25 milliards d’euros» pour aider les entreprises à faire face à la crise du COVID et les aider à continuer à développer leurs opérations.

Comme mentionné dans un article de blog en octobre:

«Dans le cadre de ce programme, le FEI – la filiale de la Banque européenne d’investissement (BEI) dédiée aux PME – s’associe à la plateforme technologique October, pour proposer un aménagement extraordinaire de soutien aux entreprises françaises du tourisme et des loisirs.

Suite au lancement de cette initiative, le FEI a conclu le premier contrat FEM en France, «garantissant les prêts accordés d’ici octobre pour soutenir les PME françaises du secteur du tourisme et des loisirs». La création de ce fonds s’inscrit «dans le cadre du programme d’investissement porté par la fédération française d’assurances« Assureurs – Caisse des Dépôts Relance Durable France »(FFA)», note l’annonce.

L’équipe d’octobre a expliqué que «cette garantie renforce l’engagement des assureurs français et de la Caisse des Dépôts et Consignation (CDC) pour accompagner le rebond de l’économie française et en particulier du secteur du tourisme et des loisirs, fortement impacté par la crise.

Ils ont ajouté:

«Avec ce fonds dédié, October soutient ces entreprises avec des prêts de 30 000 à 1,5 million d’euros. Reconnaissant la période difficile que traverse ce secteur, ces prêts offrent un délai de grâce de 18 mois qui donne aux entreprises le répit dont elles ont besoin pour reprendre leur activité.

Alain Godard, directeur général du FEI, a noté que les entreprises européennes ont été durement touchées par les défis socio-économiques résultant de l’épidémie de COVID-19.

Godard a ajouté:

«Pour aider à alléger une partie de la pression, le Groupe BEI a créé le Fonds paneuropéen de garantie. Je suis très heureux que la première transaction du FEI au titre de ce fonds ait lieu avec October, un partenaire de confiance avec lequel nous avons travaillé en étroite collaboration dans le passé. »

Godard se dit convaincu que «grâce à leur approche innovante du financement, nous pourrons apporter une contribution significative au soutien des entreprises françaises du secteur du tourisme et des loisirs»

Olivier Goy, président d’octobre, a déclaré:

«Ce nouveau projet est l’occasion de remercier à la fois le Fonds européen d’investissement et la Banque européenne d’investissement pour leur soutien historique. Ce soutien est essentiel pour nous aider à mettre la technologie au service des PME européennes. »

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.