difference creche micro creche

Quelle est la différence entre une crèche et Micro-crèche ?

Il existe plusieurs types de crèches et chacune possède ses spécificités. En tant que parents, nous cherchons toujours ce qu’il y a de mieux pour nos enfants. Il est donc nécessaire de comparer les différentes structures pour trouver celle qui répondra à nos besoins et à ce que nous cherchons. Pour vous aider, découvrez les différences entre une crèche et une micro-crèche.

Nombre d’enfants accueillis

La principale différence entre une crèche et une micro-crèche concerne le nombre d’enfants accueillis par chaque structure. Une crèche classique peut recevoir jusqu’à 60 enfants en fonction de la place disponible et de la taille des locaux. Ils sont répartis en groupes en prenant en compte différents paramètres. Un effectif plus important est donc observé dans les crèches collectives, municipales et familiales.

À la différence, une micro-crèche est une petite structure accueillant 10 enfants au maximum. D’où son nom: “micro-crèche”. Cette dizaine d’enfants sera alors dans un seul et même groupe pour bénéficier des activités proposées par l’établissement. Par ailleurs, si vous cherchez la meilleure crèche ou micro-crèche pour votre enfant, n’hésitez pas à faire un tour sur les crèches Babilou.

Une crèche traditionnelle déploie une équipe de professionnels de la petite enfance. Souvent, une personne s’occupe de 5 enfants. Malgré un personnel nombreux, un enfant ne sera donc pas encadré personnellement. Quant à la micro-crèche, une équipe plus réduite est également à la disposition des enfants. Une personne s’occupera souvent d’un ou deux enfants. Cela permet un meilleur suivi des enfants. Par ailleurs, le personnel est généralement pluridisciplinaire dans la petite enfance pour garantir l’efficacité.

difference creche micro creche
Lit pour bébé avec des peluches

L’homogénéité

La seconde différence entre ces deux types de crèches réside aussi dans l’homogénéité des enfants accueillis. Dans une crèche classique, les petits sont regroupés par tranche d’âge. Ceux de la même génération sont donc mis ensemble. Chacun est plus ou moins au même niveau à ce stade. La crèche cherchera donc des résultats homogènes en ce qui concerne leur développement.

C’est le contraire pour la micro-crèche. En effet, les enfants n’ont pas tous le même âge. Ils sont même issus de générations différentes pour créer une ambiance fraternelle où les plus petits prendront les plus grands pour modèles. Un format très apprécié, car il reprend l’atmosphère que l’on retrouve dans une famille avec les plus petits qui se réfèrent sur les plus grands.

Chaque pratique possède des avantages et des inconvénients. Mettre des enfants du même âge dans un même groupe permet de donner un sentiment d’appartenance à chacun d’eux. Ils s’entendent mieux et cela crée une bonne cohésion. Cependant, ils ne pourront pas profiter de l’expérience que chacun peut apporter.

L’avantage de mélanger des enfants de toutes les générations concerne la rapidité d’évolution. Cependant, l’inconvénient c’est que la cohésion peut être difficile vue la différence de centre d’intérêt engendré par la différence d’âge.

Pédagogie

Côté pédagogie, les crèches classiques proposent des programmes spécifiques. Ils sont établis en fonction de l’âge du groupe. Ils mettent alors les ressources nécessaires pour permettre à tous les enfants de se développer ensemble. Les résultats sont observés de façon uniforme pour tous les enfants.

Dans une micro-crèche, la pédagogie est différente. En effet, les activités sont les mêmes pour tout le monde malgré des tranches d’âges différentes. Les plus petits suivent le rythme des plus grands et les plus grands s’adaptent aux capacités des plus petits. Par conséquent, il faut trouver le bon compromis pour que chacun puisse y trouver son compte.

Les tarifs

Les tarifs d’une crèche sont généralement moins élevés. Par ailleurs, différentes aides y sont applicables pour aider les parents. Par exemple, ils peuvent recevoir l’aide de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales). Ces frais peuvent également être pris en charge par une entreprise dans le cadre d’une crèche collective destinée aux salariés d’une boîte.

Une micro-crèche peut-être plus chère en raison du nombre d’enfants accueillis. Par ailleurs, vous devrez souvent avancer les frais pour être remboursé après. L’aide applicable aux micro-crèches s’appelle CMG (Complément de libre choix du Mode de garde). Elle prend en charge 85 % des charges d’une famille à ce sujet, ce qui aide beaucoup de parents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.