wc japonais

Les WC japonais, une révolution qui tarde à s’imposer en France

Malgré qu’ils soient répandus, les WC japonais ne font pas encore l’unanimité en Europe, et en France plus précisément. Il s’agit d’un style innovant de sanitaires, équipé d’un jet d’eau intégré vous permettant un lavage après usage. Pourtant, ses avantages ne sont plus à démontrer : confort, hygiène, écologie, etc. Qu’est-ce qui peut expliquer que cela ne prenne pas pour le moment ? Faisons le tour de la question.

Les WC japonais : une invention européenne

Il faut savoir que,contrairement à ce que l’on pourrait légitimement croire au vu de son appellation, les WC japonais ont été inventés en réalité en Suisse par Hans Maurer en 1957, afin d’économiser de l’espace et de l’argent. Puis, dans les années 70, le produit convainc les japonais qui l’adoptent rapidement et se l’approprient.

Sur le marché, il existe deux déclinaisons de ces WC. Certains sont dotés uniquement d’une douchette basée sur un jet d’eau nettoyant tandis que et d’autres sont équipés de multiples gadgets : siège chauffant, aspirateur d’odeur ou encore système d’analyse urinaire.

Vous trouverez toutes les infos utiles sur ce guide du WC Japonais réalisé par un passionné.

Si vous visitez le pays du soleil levant, vous constaterez que cet équipement est omniprésent aussi bien chez les particuliers (environ 75% des ménages), que dans les hôtels et lieux publiques ! Le WC Japonais n’est pas un luxe au Japon, c’est un standard.

L’Europe : un marché difficile pour les WC lavants

D’après une étude de Geberit effectuée en 2021, 4% de la population a testé un WC Japonais dans sa vie et moins de 50% ont connaissance de son existence. INCROYABLE ! Mais ceci s’explique par plusieurs raisons :

Les WC : un sujet tabou

Chez les français et même ailleurs en Europe, les WC sont exclusivement réservés à un usage intime. Aborder ce sujet n’est pas forcément chose aisée, malgré le confort et l’esthétique appréciable des WC japonais. Les français ont vraiment un problème avec cela. C’est regrettable car c’est tout à fait naturel…

Des habitudes qui peinent à disparaître

S’il est vrai que l’époque du bidet est révolu, c’est le papier toilette qui occupe désormais la 1ère place dans ce segment. À défaut d’une communication efficiente, il sera difficile de modifier les comportements des européens à ce propos, même si l’un n’empêche pas l’autre (douchette + papier toilette).

Néanmoins, certains restent confiants à l’instar du Secrétaire Général de l’Association française des industries de la salle de bains. En 2017, ce dernier estimé à deux chiffres la croissance annuelle de ce secteur sur le moyen / long terme.

Quels sont les nombreux avantages des WC japonais ?

Pratiquement tous les clients qui ont essayé un washlet japonais l’ont immédiatement adopté (si leur budget le permettait). En effet, cette révolution possède de multiples avantages à ne pas négliger :

  • L’hygiène : le WC japonais est équipée d’un double système de rinçage à eau chaude en fonction de la zone à nettoyer (anus / vulve). En outre, un séchage à chaud est également inclus sur certains modèles. Par conséquent, pas besoin d’utiliser ses mains pour se nettoyer, ce qui est plus hygiénique ;
  • Le confort : en optant pour cette technologie, le consommateur profitera du siège chauffant et une option de nettoyage automatique. Aussi, ces WC sont très simples à utiliser grâce à des commandes intégrées. Tout a donc été pensé pour optimiser l’expérience utilisateur ;
  • Un dispositif eco-friendly : l’usage du papier toilette est à l’origine de 15% de la déforestation mondiale. Or, les toilettes japonais le rendent caduc. Par ailleurs, le système de chasse d’eau utilise 2 à 3 fois moins d’eau que nos toilettes traditionnelles. Plutôt pratique pour ceux qui se soucient de l’environnement ;
  • Rapport qualité/prix plus attractif : cette solution coûte relativement cher. Cependant, l’évolution du marché a entraîné une baisse des prix considérable. De ce fait, vous pourrez trouver certains modèles qui vous donnent la possibilité de régler la température de l’eau et le système de séchage à moins de 500€. Quant aux modèles plus complets, il faut débourser au moins 1.500€.

Sachez par ailleurs qu’il existe désormais la possibilité d’acheter uniquement un abattant intelligent sans avoir à changer l’intégralité de vos toilettes. Vous pourrez donc garder votre cuvette, et éviter des frais de plomberie / sanitaire. Il vous faudra par contre ajouter une arrivée d’eau et une alimentation électrique pour permettre le fonctionnement de l’abattant japonais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.