La France met fin à la quête du Grand Chelem gallois pour mettre en place l’inclinaison du titre contre l’Écosse

[ad_1]

Publié le: 20/03/2021 – 23: 24Modifié: 20/03/2021 – 23:25

La mauvaise discipline galloise a mis fin à leurs espoirs de remporter leur cinquième victoire consécutive – le Grand Chelem – samedi soir alors que la France a accumulé 10 points dans les dernières minutes pour remporter son affrontement des Six Nations 32-30 au Stade de France.

Menant 30-20 à 14 minutes de la fin et la France réduite à 14 hommes après l’expulsion de Paul Willemse, le Pays de Galles a perdu Taulupe Faletau et Liam Williams aux cartons jaunes en trois minutes.

D’un homme à un homme à terre, le Pays de Galles a profité de l’occasion pour inscrire un balayage net dans la compétition 2021. Les Français récupérés ont senti le sang et se sont régalés.

Le skipper français Charles Ollivon est passé à la 77e minute et Romain Ntamack s’est converti pour ramener les Gallois à moins de trois points.

Les visiteurs, qui cherchaient leur deuxième Grand Chelem en trois ans, ont tenu le ballon au milieu du terrain mais n’ont pas pu le garder pendant les 90 secondes nécessaires pour sceller la victoire.

La possession a été confiée à la France qui a exploité son avantage grâce à l’arrière Brice Dulin.

Une semaine après sa défaite à la mort à Twickenham, la France avait gagné in extremis pour garder les espoirs d’un premier titre des Six Nations depuis 2010.

« Nous avons été assez bons pendant 80 minutes », a déclaré le skipper gallois Alun Wyn Jones.

« Mais notre indiscipline a mis beaucoup de pression sur nous-mêmes ainsi que sur le jeu français. Nous espérons avoir rendu les gens fiers chez nous, mais nous n’avons pas été assez bons ce soir. »

Bernard Laporte, le chef de la fédération française de rugby, a salué le courage des joueurs.

« L’équipe nous a rendus fiers », a-t-il tweeté. « Je suis fier de l’esprit qu’ils ont montré. »

Ce soir le XV de France nous a rendu fiers 🇫🇷
Fiers de l’état d’esprit qui permet à ce groupe de l’emporter face à une très belle équipe.
Fiers du bonheur que cette équipe apporte à ses supporters.
Bravo les bleus 🇫🇷 pic.twitter.com/tIV4CVKh1n

– Bernard Laporte (@BernardLaporte_) 20 mars 2021

Les premiers compliments étaient cependant pour les visiteurs qui ont géré avec compétence la pression initiale.

Romain Taofifenua a marqué le premier essai de la France au bout de sept minutes et Matthieu Jalibert – préféré à la mi-temps dans la formation de départ à Ntamack s’est converti.

Mais en quelques minutes, le Pays de Galles était égal. Dan Biggar s’est écrasé et s’est converti.

Les dos de la France ont alors montré leur élan. Dulin est apparu le long de la ligne des trois quarts et a ébréché le ballon, Jalibert a récupéré et remis au demi de mêlée Antoine Dupont qui a trotté sous les poteaux. Jalibert s’est converti pour étendre l’avance.

Mais le Pays de Galles est revenu au niveau.

Les visiteurs ont donné un coup de coude 17-14 après le penalty de Biggar et les hôtes sont revenus sur la place juste avant la mi-temps lorsque Ntamack – pour le blessé Jalibert – a marqué ses premiers points de la campagne des Six Nations 2021 avec un penalty.

Mais c’est le demi-papillon gallois, Biggar qui a marqué après la pause pour pousser le Pays de Galles devant 20-17 et cette avance s’est étendue à 10 points 27-17 après que Biggar ait converti l’essai de Josh Adams à 51 minutes.

Le Pays de Galles n’a pas eu longtemps pour se reposer sur ses lauriers. La pénalité de Ntamack a grignoté l’avance pour porter le score à 27-20 et Biggar en a ajouté trois de plus pour faire 30-20 avant ces 14 minutes fatidiques.

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.