les projections alarmistes de l’AP-HP en Île-de-France si un confinement dur ne se met pas en place dès le 1er avril

[ad_1]

Si un confinement dur ne se met pas en place dès le 1er avril, 230 personnes seront hospitalisées chaque jour en Île-de-France, soit quasiment le double d’aujourd’hui. « On ne sera pas capables de faire face à la demande », explique un médecin.

Article rédigé par

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.