Ouverture de deux stations hydrogène à l’aéroport de Toulouse-Blagnac

[ad_1]

Prévues fin 2021, les stations et les 1 MW d’électrolyse prévus desserviront la mobilité, la logistique et les sites industriels à proximité.

© McPhy

HYPORT, un projet de la Région Occitanie en France et d’ENGIE Solutions pour le déploiement d’infrastructures de recharge d’hydrogène dans les aéroports, s’associe au spécialiste français de l’hydrogène McPhy pour l’installation de deux stations de remplissage d’hydrogène et d’une unité d’électrolyse de grande puissance de 1 MW dans l’aéroport de Toulouse-Blagnac .

Le déploiement est prévu pour la fin de 2021, selon un communiqué de presse.

La spécificité de ce projet repose sur l’implantation d’une station dans une zone restreinte privée pour les services aéroportuaires, tandis que la seconde sera déployée dans une zone publique.

Les stations permettront le ravitaillement en hydrogène de tous types de véhicules (bus, véhicules utilitaires légers, flottes captives, gros poids lourds, etc.) grâce à une configuration bi-pression offrant 350 et 700 bars.

L’électrolyse de haute puissance de 1 MW aura une capacité de 400 kg par jour, qui alimentera les stations ainsi que les sites industriels voisins.

HYPORT est détenu à 51% par ENGIE Solutions et à 49% par l’Agence Régionale de l’Énergie et du Climat d’Occitanie.

McPhy, spécialiste des équipements de production et de distribution d’hydrogène zéro carbone, exploitera au total 45 stations de remplissage d’hydrogène une fois que les sites de l’aéroport de Toulouse-Blagnac seront actifs.

Contenus associés

Discuter

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.