sangle cheval

SANGLE CHEVAL: LES DIFFÉRENTS TYPES ET MATIÈRES

Bien que souvent négligée, la sangle pour cheval est un accessoire primordial tant bien pour le confort et la sécurité du cavalier que celui du cheval. Par ailleurs, il en existe différentes sortes sur le marché. Quelles sont alors les différents types et les différentes matières disponibles et quelles sont leurs spécificités ? Voyons cela ensemble dans cet article.

Qu’est-ce qu’une sangle de cheval ?

La sangle est un accessoire permettant d’attacher la selle au dos d’un cheval. Celle-ci permet une fixation solide des selles d’équitation que l’on retrouve sur les chevaux que l’on utilise pour différentes activités. Sans elle, les selles ne seraient pas efficaces car elles ne tiendraient pas sur le dos des chevaux lors d’un saut. Une sangle cheval doit être solide. En effet, cet accessoire ne doit pas être fragile car selon l’activité, elle peut être soumise à des conditions d’utilisations assez extrêmes. Le cheval peut également la rompre s’il gonfle son ventre lorsque les sanglons sont attachés.

Pourquoi est-il important de bien la choisir ?

Bien choisir votre sangle pour cheval permet avant tout d’assurer le confort du cavalier. La raison est simple, la selle doit être bien fixée pour que celui-ci soit bien assis. Par ailleurs, il s’agit également d’une sécurité car de cette façon, les risques de chutes liées aux selles seront réduits voire inexistants. D’autre part, choisir la bonne sangle permet de réduire les risques de blessures du cheval. Cela s’applique surtout à certaines disciplines comme le saut d’obstacles. En effet, certains types de sang que l’on verra un peu plus bas protègent le cheval d’éventuels coups qu’il peut recevoir lors de ces mouvements. Enfin, le bon type de sangle vous permettra d’accroître la longévité de votre matériel d’équipement. La raison est que cela permet de limiter les tensions qui peuvent casser la sangle ainsi que les différents accessoires qui s’appuient sur elle.

sangle cheval

Les différents types de sangles

La sangle longue aussi appelée standard bénéficie comme son nom l’indique d’une longueur plus importante. Ce type de sangle est le plus courant et s’adapte à toutes les selles possédant des contre-sanglons courts. Elle s’utilise généralement sur les selles d’obstacles et les selles mixtes qui répondent à la caractéristique précédente. Comme vous pouvez vous en douter, la sangle courte est plus courte que le type que l’on a vu précédemment. Elle est donc adaptée aux selles dont le sanglage est long. Cela correspond donc aux selles destinées au dressage ainsi que les selles appelées mono quartier. Les sangles standards regroupent les sangles droites. Cette forme peut être désagréable pour certains types de chevaux. En effet, certains peuvent avoir du mal avec la présence de sangles et peuvent avoir des soucis au niveau de la partie sous le ventre. La sangle anatomique est comme son nom l’indique une sangle conçue pour s’adapter à la morphologie du cheval. Son principal avantage est qu’elle permet une grande liberté de mouvement permettant au cavalier et au cheval d’accéder à un grand confort et à de bonnes performances. Une sangle bavette permet de protéger le cheval de ses propres coups. La particularité de cette sangle est que sa partie centrale est plus épaisse. Cela permet d’englober une grande partie du sous ventre.

Choisir en fonction de votre cheval

Pour bien choisir vos sangles, vous devez donc connaître les mensurations de votre cheval. En effet, vous devrez mesurer plusieurs parties de son corps, notamment au niveau du sternum. Cela vous permettra de déterminer la longueur adéquate pour vos sangles. Vous devrez également bien connaître votre cheval. Si vous avez bien suivi jusqu’ici, une sangle standard droite n’est pas l’idéale si votre monture est assez sensible au niveau de la partie sous le ventre. Il faudra également observer ses mouvements afin de bien déterminer le type de sangle parfait pour lui. Notez que vous pourrez avoir besoin de faire des tests pour trouver le sanglage idéal. Il faudra donc essayer plusieurs sangles afin de trouver celle qui s’adapte le mieux à la situation de votre cheval. Sachez aussi que les sanglons peuvent changer en fonction du changement de morphologie des chevaux. C’est-à-dire qu’il faudra modifier vos sangles quand votre cheval prend ou perd du poids.

Quelle matière choisir ?

La sangle en cuir est ce qu’il y a de mieux sur le marché. Sa particularité est sa résistance à toute épreuve. Elle s’adapte donc parfaitement aux contraintes des différentes disciplines. La sangle en cuir est également très confortable pour le cheval. Cependant, le cuir prend un peu de temps à s’assouplir et un graissage est nécessaire pour éviter les blessures. La sangle en néoprène est une matière très convenable pour les chevaux. Si votre monture est assez sensible, il s’agit d’une matière avec un bon rapport qualité-prix. Cependant, elle comporte aussi quelques inconvénients qui concernent principalement la durabilité. Cette sangle nécessite également un bon ajustement pour ne pas blesser le cheval. La sangle en peau de mouton est celle qui convient le mieux aux chevaux avec une grande sensibilité. Elle apporte donc du confort et de la sécurité. Il existe également des sangles mixtes composés d’une autre matière comme le cuir par exemple et doublée par une peau de mouton. Pour conclure, vous devrez donc choisir votre sangle selon la discipline que vous pratiquez. La raison est que certaines activités nécessitent une sangle très solide pour éviter les ruptures. Vous devrez également faire un choix en fonction de la particularité de votre cheval. Si celui-ci est sensible, une sangle en peau de mouton est par exemple plus convenable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.