assurance auto resilie

3 conseils pour s’assurer quand on est résilié ou malussé

Il est difficile de retrouver un assureur lorsqu’on est résilié ou malussé. La raison est que les conducteurs dans ce cas sont considérés comme étant à risques par les compagnies d’assurance auto. Toutefois, il faut quand même s’assurer. Que doit-on alors faire pour retrouver la route au plus vite ? Voici 3 conseils qui vous montreront la voie.

Opter pour une compagnie d’assurance spécialisée

Les compagnies d’assurances spécialisées sont votre meilleure chance d’assurer votre véhicule si vous êtes malussé ou résilié. Contrairement aux assureurs classiques, celles-ci ne trouveront aucun problème à proposer des offres aux conducteurs dont le dossier est entaché par un malus ou une résiliation suite à un sinistre.

Ces compagnies d’assurance auto spécialisées se trouvent facilement sur internet. Elles vous proposent de souscrire à une assurance immédiate en ligne. Cela signifie que vous n’avez même pas besoin de sortir de chez vous pour assurer votre véhicule. Par ailleurs, de plus en plus d’assureurs se spécialisent dans les malus et les résiliations, car les conducteurs dans ce cas augmentent de jour en jour.

La souscription d’une assurance en ligne se fait en quelques minutes. Pour ce faire, vous devrez tout d’abord vous munir des documents nécessaires. Premièrement, vous aurez besoin de la carte grise de votre véhicule. Votre permis de conduire vous sera également demandé. Enfin, l’assureur exigera les documents attestant votre malus ou votre résiliation. Ces pièces jointes devront être au format numérique. Vous n’aurez ensuite qu’à suivre les consignes pour terminer la souscription.

Trouver un terrain d’entente avec votre assureur automobile

Si vous êtes résilié, vous pouvez toujours négocier avec votre ancienne compagnie d’assurance auto. Souvent, une résiliation est motivée par une défaillance du conducteur. Cependant, si votre cas n’est pas trop grave, vous pouvez demander une seconde chance. Vous pouvez notamment vous engager à adopter un comportement irréprochable pendant toute la durée du contrat.

Toutefois, les chances que cela ne puisse se faire sont faibles si la résiliation de votre contrat fait suite à un accident responsable ou à un malus trop important.

Une résiliation entreprise par la compagnie d’assurance entachera forcément votre dossier. Cela y sera mentionné et peu de compagnies d’assurance ne voudront vous assurer. C’est pourquoi l’idéal est que ce soit vous qui résiliez et non l’inverse. Négociez donc auprès de l’établissement pour que ce soit mentionné que la rupture découle de votre initiative.

assurance auto resilie

Contacter le Bureaut Central de Tarification (BCT)

Le Bureau Central de Tarification est une entité dont le rôle consiste à aider les personnes résiliées et malussées à s’assurer. Pour ce faire, elle désignera une compagnie d’assurance qui devra assurer le conducteur l’ayant saisi.

Chacun peut saisir le BCT lorsqu’aucun assureur ne veut assurer un conducteur. Cependant, il faut avoir au moins deux refus pour pouvoir saisir cette instance. La durée du contrat proposé ne peut dépasser un an. Il faudra alors refaire les démarches pour renouveler le processus.

L’avantage de saisir la BCT est que vous trouverez forcément une compagnie d’assurance qui vous assurera bien que vous soyez malussé, résilié. Cependant, cela comporte également des inconvénients. Premièrement, les démarches prennent du temps. Ensuite, l’assurance auto obtenue sera tierce et ne couvre pas totalement le conducteur et son véhicule. En clair, vous devrez attendre un moment avant de pouvoir reprendre la route.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.