Six Nations: la France continuera après avoir été autorisée par le gouvernement après l’enquête sur Covid-19

[ad_1]

Brian Lawless / Getty Images

L’entraîneur de la France Fabien Galthie (C) et le joueur vedette Antoine Dupont (L) étaient parmi les membres de l’équipe pour contracter Covid-19.

Le gouvernement français a retiré sa menace de refuser à la France l’autorisation de terminer le tournoi des Six Nations à la suite d’une épidémie de Covid-19 au sein de l’équipe.

La France sera autorisée à disputer ses trois derniers matchs, mais les joueurs et les officiels ont été interdits de quitter leur hôtel en dehors des entraînements et des matches.

SKY SPORT

La France prend le meilleur départ possible dans sa campagne des Six Nations en frappant l’Italie.

La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, avait menacé de révoquer l’autorisation de la France de voyager à l’étranger après que 12 joueurs et quatre officiels aient été infectés par le virus.

La France a été contrainte de reporter un match à Paris contre l’Ecosse après l’épidémie, avec l’entraîneur Fabien Galthié, le capitaine Charles Ollivon et le demi-arrière vedette Antoine Dupont parmi les victimes.

LIRE LA SUITE:
* Les Six Nations sont invitées à accorder une récompense à l’Écosse après la rupture de la bulle Covid de l’entraîneur de la France
* Six Nations: L’entraîneur de la France Fabien Galthie a franchi la bulle Covid-19 pour regarder son fils jouer
* Six Nations: le gouvernement français pourrait retirer à la France le droit de voyager en raison des préoccupations liées à l’épidémie de Covid

Brian Lawless / Getty Images

Fabien Galthie porte un masque avant le match de la France contre l’Irlande à Dublin.

Il est apparu plus tard que Galthie avait quitté la bulle de l’équipe de France pour regarder son fils jouer au rugby, tandis qu’un groupe de joueurs français quittait leur hôtel de l’équipe à Rome pour manger des gaufres.

Une enquête a conclu que la France n’avait pas fait preuve de négligence dans ses protocoles Covid-19.

Maracineanu, (ancien champion du monde de natation et médaillé d’argent aux Jeux Olympiques) et le ministre de l’Education Jean Michel-Blanquer ont rencontré vendredi une délégation de la Fédération française de rugby conduite par le président Bernard Laporte.

Blanquer a déclaré aux journalistes que les ministres étaient satisfaits que les protocoles de l’équipe de France étaient «bien développés», mais a déclaré: «On ne peut jamais être trop vigilant.

«Le risque zéro n’existe pas, d’où l’importance, en particulier pour la concurrence de haut niveau, d’avoir des personnes qui le supervisent au quotidien. « 

Maracineanu a indiqué que le manager de l’équipe de France Raphael Ibanez a été chargé de veiller au respect des protocoles sanitaires.

La France – invaincue après deux victoires aux Six Nations 2021 – sera autorisée à terminer ses matchs contre l’Angleterre à Twickenham le 13 mars, le Pays de Galles à Paris le 20 mars et le match contre l’Écosse reprogrammé à Paris le 26 mars.

Christophe Ena / AP

Bernard Laporte, chef de la Fédération française de rugby, photographié lors du tirage au sort de la Coupe du monde 2023 en décembre dernier, a accepté de nouveaux protocoles Covid-19 pour l’équipe nationale.

Laporte, un ancien entraîneur de la France, a déclaré qu’il n’y avait pas eu de faute parce que les membres de l’équipe étaient sortis masqués, mais « à partir de maintenant c’est interdit ».

« Le protocole ira plus loin … » Maintenant, vous ne pouvez plus quitter l’hôtel. « 

Laporte a déclaré: « pour moi, personne n’a enfreint le protocole, pas même Fabien Galthié, mais il a déclaré que les recommandations des ministres » me paraissent logiques « .

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.