Les différences entre un masque chirurgical Type II et Type IIR

Le port des masques est devenu obligatoire dans plusieurs pays depuis la pandémie du Coronavirus. Pour cela, plusieurs types de protections sont disponibles, entre autres, les masques à usage médical. Avant de trouver le modèle adapté à vos besoins, il convient de savoir différencier l’utilisation de chaque type de masque. Nous vous révélons tout sur les différences entre un masque Type II et IIR.

À quoi sert un masque chirurgical ?

Le masque chirurgical est une protection médicale à usage unique, porté généralement par le personnel soignant des hôpitaux. Il sert à éviter la projection de sécrétions des voies aériennes supérieures et de salive pouvant contenir des agents infectieux transmissibles par voie gouttelette. Il s’agit d’un masque résistant aux éclaboussures.

Un masque chirurgical, comme ceux sur ce site https://distrihealth.fr/ est porté par le soignant pour prévenir la contamination du patient et de son environnement. Mais il peut aussi être porté par le patient pour protéger son entourage et son environnement. Dans certains cas, les masques chirurgicaux comportent une couche imperméable pour préserver celui qui les porte contre les risques de projection de liquides biologiques. Quoi qu’il en soit, il est important de noter que ce type de protection n’est pas efficace pour lutter contre les agents infectieux transmissibles par voie aérienne.

masque chirurgicale

Les masques chirurgicaux Type II

Les masques Type II sont des modèles médicaux en tissu chirurgical. Également appelé masque sanitaire, il a une capacité filtrante de 95 % des particules de 3 microns.

En principe, ce type de masque est utilisé par le grand public afin de se protéger et de protéger les autres. Mais il est aussi très utilisé dans le secteur médical et dans l’industrie. En milieu médical, il évite la propagation des virus par gouttelette, aussi bien par les patients que par le personnel soignant. En industrie, il permet de ne pas inhaler les particules et les poussières toxiques ou non toxiques grâce à sa capacité de filtration.

Un masque Type II est souvent fabriqué en polypropylène soufflé par fusion ou SBPP et en polypropylène Spunbond ou MBPP. Il est obligatoirement certifié par la norme EN14683 et CE en France. Dans le cas contraire, son efficacité et son niveau de protection ne sont pas fiables.

Quoi qu’il en soit, un masque chirurgical Type II certifié apporte une protection complémentaire aux gestes barrières. Vous pouvez l’utiliser dans vos activités privées ou professionnelles, sur le lieu de travail, pendant les déplacements, dans les hôpitaux ou les transports en commun, etc.

Les masques chirurgicaux Type IIR

Les masques de type IIR ont une efficacité de filtration bactérienne de 98 % d’un aérosol de taille moyenne 3 µm. Ils ont également une grande résistance aux projections de 16 kPa.

Ce dispositif de protection s’utilise aussi bien par le grand public que par le personnel médical. Dans les transports en commun et les supermarchés, il évite la propagation de gouttelette. Dans le milieu médical, il protège à la fois les soignants et les patients contre les gouttelettes pouvant transmettre des virus.

Par ailleurs, on utilise aussi un masque Type IIR dans l’industrie pour éviter aux porteurs d’inhaler des substances toxiques dans les poussières.

Pour terminer, sachez qu’en France, tous les masques de type I, II et IIR sont obligatoirement conformes à la norme NF EN 14683+AC : 2019. Aussi, cette réglementation ne s’applique pas dans les autres pays. Vous devez alors vous renseigner sur les règles en vigueur selon votre destination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.