jeûne intermittent

Tout sur le jeûne intermittent

Le jeûne intermittent figure parmi les tendances alimentaires très plébiscitées actuellement. Il s’agit bien d’une nouvelle façon de s’alimenter réputée pour avoir des effets bénéfiques pour la santé. C’est devenu même un tout nouveau secret minceur. Beaucoup d’entraîneurs sportifs recommandent le jeûne intermittent dans le cadre de multiples programmes de perte de poids. Est-ce que le jeûne intermittent convient à tout le monde ? Comment fonctionne-t-il ? Passons en revue tout ce qu’il faut savoir à propos de ce mode d’alimentation.

Qu’est-ce que le jeûne intermittent et en quoi consiste-t-il ?

Le jeûne intermittent correspond à un modèle alimentaire consistant à alterner les phases de jeûne et de prise de repas. De nombreuses personnes se réfèrent à cette méthode alimentaire visant à prolonger la durée du jeûne. C’est parce qu’elle fait partie des pratiques alimentaires les plus accessibles à tout profil. Le jeûne intermittent est plus qu’un régime et n’impose pas de règles strictes que le jeûne tout court.

Ce mode d’alimentation est régi sur le contrôle de la fréquence des repas pris en respectant les moments spécifiques de la journée pour s’alimenter. L’idée est de se priver de nourriture pendant 12 à 16 heures d’affilée, ce qui revient en fait à sauter un repas. Vous pouvez en effet choisir de sauter le dîner ou le petit déjeuner le lendemain. En revanche, si vous pratiquez des activités intenses la journée, on vous recommande de vous priver du dîner.

Si vous êtes du genre couche tôt, il est plus facile pour vous de restreindre le repas du soir. L’important est en fait de garder une période de jeûne qui dure 16 heures. C’est ce qu’on appelle la méthode 16/8 : jeûner durant 16 et une période d’alimentation de 8 heures.

À qui s’adresse-t-il exactement ?

Le jeûne intermittent est réservé aux adultes en meilleure santé. Ce type de régime est fortement déconseillé chez les femmes enceintes ou allaitantes. Il en est de même pour les enfants et les jeunes en pleine croissance. Les personnes âgées ne devraient pas non plus se soumettre à un jeûne intermittent.  

Certes, le jeûne intermittent présente de multiples avantages, mais il ne convient pas à tout le monde. Ainsi, il est conseillé de demander l’avis d’un professionnel de santé avant de vous soumettre à ce régime alimentaire.

Quelle alimentation privilégier durant le jeûne intermittent ?

Savez-vous que le jeûne intermittent est le type de jeûne moins restrictif existant ? Avec cette méthode, vous ne serez pas sous une restriction calorique contrairement à d’autres régimes alimentaires. Il convient de conserver l’apport calorique établi au quotidien sans le surpasser.

Ce régime est plus souple et s’intègre aisément à n’importe quel style de vie. Il est impératif de bien s’hydrater durant la période de jeûne pour bénéficier davantage de ses bienfaits. Et durant la période de repas, tous les aliments, y compris les confiseries et les pâtisseries sont autorisées. N’hésitez donc pas à manger des légumes, des fruits, de la viande et tous les plats que vous préférez.

Pendant la période de fasting, vous ne devez boire que de l’eau ou de la tisane. Évitez de ce fait le grignotage ! Le café est aussi interdit durant le jeûne puisqu’il requiert un travail de digestion selon les spécialistes du jeûne intermittent. La faim peut être compensée par la consommation de liquide qui coupe par la suite l’envie de manger.

Si vous pratiquez ce jeûne en vue de perdre du poids, on vous suggère de vous priver de certains aliments comme les pâtisseries, les sucreries et les confiseries entre autres. Vous pouvez par exemple tester le régime paléo.

Les réels bienfaits du jeûne intermittent

En réduisant les toxines encombrant le corps, le jeûne intermittent corrige les états de fatigue. Dès le premier jour du jeûne, vous allez sentir une amélioration du sommeil. Ce régime permet aussi d’alléger la douleur et de diminuer la prise d’un Anti-inflammatoire Non Stéroïdien (AINS) chez les patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde.

Cette méthode alimentaire est aussi réputée pour optimiser la concentration tout en favorisant le renouvellement des cellules nerveuses. Elle aide à perdre du poids et d’améliorer l’aspect de la peau. Le teint devient plus clair et regorge de vitalité. Pendant la période du jeûne, la combustion de graisse s’accroît et la libération de l’insuline et du glucose baisse. Ce qui va optimiser la santé du métabolisme.  

Le jeûne intermittent contribue considérablement à éviter plusieurs maladies chroniques. Cela s’explique par le fait qu’il est supposé diminuer le stress oxydatif ainsi que les niveaux d’inflammations. Le niveau d’énergie s’accroît aussi lors de la pratique de ce type de régime, car le corps se détoxifie et le renouvellement cellulaire prend place.

Combien de temps dure-t-il ?

D’une manière générale, il n’y a pas de règles établies sur la durée du jeûne intermittent. Vous pouvez l’adopter à vie pour apporter un bon équilibre dans votre mode de vie alimentaire et sanitaire. Vous devez écouter votre corps avant de poursuivre ou non cette méthode. Il peut en effet s’effectuer durant une période très courte.

Vous pouvez de temps en temps effectuer un jeûne intermittent 2 fois ou 3 fois par semaine pour perdre du poids. Il existe différentes façons d’intégrer ce genre de régime dans votre vie quotidienne. L’important est qu’il ne vous rend pas trop frustrant ou stressant.

Derniers points sur le jeûne intermittent

Même si le jeûne intermittent regorge de bienfaits, cela ne signifie pas pour autant qu’il ne présente aucun risque sur la santé en général. Sans surveillance médicale, il peut s’avérer être néfaste en causant des carences en fer, en minéraux ou en protéine. Ce jeûne peut occasionner des maux de tête et des étourdissements.

Il est aussi nocif pour le cœur, car il peut affaiblir le muscle cardiaque. C’est pourquoi il est toujours recommandé de prendre l’avis d’un médecin avant de se lancer à de tel régime.

Pour se lancer dans la pratique du jeûne intermittent, la perte du poids ne doit pas être votre seul objectif. Vous devez aussi penser à toutes les vertus que cela pourrait apporter à votre corps, et aussi à votre santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.