tendance no poo

Le no-poo : une tendance écologique qui prône sur les réseaux sociaux

Avez-vous déjà entendu parler de la tendance no-poo signifiant « sans shampooing » ? Il s’agit en fait d’un changement de routine capillaire dont parlent de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux comme Instagram. Les adeptes de noo-po bannissent l’usage des shampooings industriels pour retrouver la beauté naturelle de leurs cheveux. Ils les remplacent par des produits naturels comme le bicarbonate de soude et les poudres ayurvédiques enrichies en saponine, un actif levant. Un petit tour d’horizon sur cette tendance écologique pour se laver les cheveux.

Qu’est-ce que le no-poo ?

Le no-poo est plus qu’une tendance ! Il s’agit d’une méthode qui consiste à se passer des shampoings pour nettoyer les cheveux. Ce mouvement est d’autant plus sain pour les cheveux, pour le portefeuille, mais aussi pour l’environnement. Cela ne signifie pas pour autant qu’on arrête totalement de se laver les cheveux et de les laisser sales. On remplace simplement votre shampoing habituel contre un produit plus sain et plus doux pour le cuir chevelu.

Plus clairement, le no-poo est une cure pour les cheveux puisque de nombreux shampoings renferment de mauvais ingrédients pour le chevelu. Il s’agit en particulier de la fameuse silicone et d’autres agents chimiques tels que le parabène et le sulfate. Ces composants considérés comme un véritable embellisseur cheveux ne sont que des cache-misères et ne font en réalité que les alourdir.

Effectivement, le no-poo consiste à choisir un shampooing plus respectueux du cuir chevelu en privilégiant des solutions naturelles. Dans cette même idée d’écarter les produits industriels, serait-il temps d’adopter le régime paléo ?

Pourquoi arrêter les shampoings chimiques ?

La majorité des shampoings dans les grandes surfaces sont bourrés d’ingrédients chimiques nocifs pour l’environnement. Ces produits peuvent contenir des agents agressifs pour le corps et pour la fibre capillaire. On parle notamment des sulfates susceptibles d’assécher et d’abîmer les cheveux. Le no-poo se présente comme la meilleure solution pour nettoyer en douceur son cuir chevelu.

Certaines personnes restent sceptiques à l’idée de stopper l’usage d’un shampoing. Elles pensent en fait que leurs cheveux ne seront pas propres sans la mousse, pourtant c’est faux. On n’a pas vraiment besoin d’un produit moussant pour laver nos cheveux et aussi notre corps.

Arrêter l’utilisation d’un shampoing ou du moins espacer son usage permet d’avoir de beaux cheveux naturellement. Un nettoyant naturel sans silicone ni sulfate rend les cheveux plus sains tout en limitant la casse. Vous allez également pouvoir vous tenir des perturbateurs endocriniens comme le parabène. Cet ingrédient peut causer du tort à votre santé. Pour certaines, arrêter l’utilisation de produits agressifs est une véritable astuce de bien-être.

Comment adopter le no-poo ?

Adopter le no-poo demande plus de patience. Les plus fans de cette mode se lavent les cheveux uniquement à l’eau, ce qui n’est pas vraiment pratique pour ceux qui ont des cheveux gras. L’œuf et le bicarbonate de soude figurent parmi les alternatives naturelles aux shampoings. À noter que l’usage excessif du bicarbonate comme shampoing est tout aussi agressif qu’un shampoing industriel.

Possédant une base lavante, l’après-shampoing peut aussi jouer le rôle d’un shampoing. Avec ce produit démêlant, il y a moins de risque d’agresser le cuir chevelu et de le nettoyer convenablement. Pour commencer la tendance sans shampooing, il convient d’espacer l’utilisation d’un shampoing afin que vos cheveux apprennent à s’autoréguler. Lorsque vos cheveux s’habituent à être lavés qu’une seule fois par semaine au maximum, vous pouvez parfaitement commencer le no-poo.

En post no-poo, vous allez pouvoir retrouver votre belle crinière dépourvue de silicone. Vous savez que ce dernier est un véritable cache-misère et ne fait qu’empirer les problèmes capillaires avec le temps ? Pour débuter dans cette tendance, il faut aussi arrêter l’usage du fer à lisser et d’autres appareils chauffants sur les cheveux.

Détox capillaire : la clé pour réussir 

Il n’est pas toujours facile de vivre l’expérience no-poo notamment la toute première semaine. La raison est simple, vous arrêtez le silicone et vous allez découvrir l’aspect naturel de vos cheveux. Ils peuvent être très secs et ressemblent à une paille. Il se pourrait en effet que vous soyez déçu et que vous finissiez par abandonner la pratique. C’est là que se trouve l’erreur !

Il faut avoir de la patience, mais surtout de la persévérance lorsqu’on change de routine capillaire. Le no-poo requiert en fait une petite période d’adaptation. Et si vous adorez les solutions naturelles, vous pouvez confectionner votre propre shampoing avec des ingrédients simples comme l’eau et le bicarbonate de soude.

no-poo bicarbonate

Nos recettes no-poo pour avoir de beaux cheveux naturellement

Voici nos astuces pour adopter aisément la tendance no-poo dans votre routine capillaire :

  • Shampoing à l’œuf : cette astuce de grand-mère gagne de la popularité sur Youtube et Instagram. Il suffit de battre un œuf et de l’appliquer sur cheveux mouillés. L’œuf contient de la saponine capable de nettoyer en douceur votre cuir chevelu.
  • Shampoing au bicarbonate de soude : pour créer un shampoing avec cet ingrédient, prenez une bouteille de 30 ml d’eau et ajoutez une cuillère à café de bicarbonate dedans. Secouez la préparation pour obtenir un shampoing naturel.
  • Shampoing aux poudres ayurvédiques : la poudre de shikakai, de reetha et de sidr sont utilisées par les Indiennes pour se laver les cheveux naturellement. Ces poudres renferment de la saponine végétale pouvant très bien nettoyer le cheveu.

Formez une pâte avec une poudre que vous avez choisie et appliquez la préparation sur cheveux mouillés. Laissez le produit agir quelques minutes et puis rincez abondamment. Utilisez le vinaigre de cidre en guise d’après-shampoing pour faciliter le démêlage et pour faire briller vos cheveux.

Le no-poo : à qui s’adresse cette méthode écologique ?

Le no-poo convient parfaitement à tout le monde, y compris les enfants. Cette méthode naturelle pour nettoyer les cheveux peut être utilisée par tous les types de cheveux : raides, ondulés ou crépus. En revanche, si vous souffrez d’hyperséborrhée, vous ne devriez pas adopter cette tendance. Il est recommandé tout de même de bien choisir votre shampoing selon vos besoins et votre problème de santé.

Il faut prendre un peu plus de temps que vous l’imaginez pour adopter parfaitement le no-poo. L’important, c’est de trouver l’ingrédient naturel adapté à votre crinière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.