conservation atmosphere modifiee

Comprendre la conservation sous atmosphère modifiée en 4 points

Les consommateurs commencent à prendre conscience de l’importance de consommer des produits frais. Bien conserver les aliments en tout genre est donc un casse-tête constant pour les acteurs du secteur alimentaire. Par ailleurs, la conservation sous atmosphère modifiée se présente comme la solution la plus évidente. Comprenez ce concept en 4 points dans cet article.

Qu’est-ce que la conservation sous atmosphère modifiée ?

La conservation sous atmosphère modifiée est un procédé visant à modifier les propriétés de l’air autour des produits conservés pour améliorer leur durabilité. L’oxygène est remplacé par des gaz qui ralentissent l’oxydation et la formation de bactéries car son contact accélère la dégradation des produits.

L’oxygène est donc souvent remplacé par de l’azote liquide qui est un gaz permettant de stopper tout développement bactérien et ainsi de ralentir la décomposition. Cette technique est principalement utilisée dans la livraison aliments frais. Cela permet aux fournisseurs de garantir des produits sains et de bonne qualité à leurs clients.

Il existe plusieurs façons de conserver des aliments sous atmosphère modifiée. Premièrement, il y a l’utilisation des gaz. Le procédé consiste à projeter une grande quantité de gaz comme le nitrogène dans l’emballage avant de le fermer. Cela permet de chasser l’oxygène et freiner l’oxydation. Ensuite, il y a l’utilisation d’emballages spécifiques imperméables à l’oxygène. Enfin, il y a les produits en petits sachets permettant de réduire le taux d’humidité et donc de réduire la production d’oxygène dans l’emballage.

Les avantages de ce mode de conservation

Le principal avantage de la conservation sous atmosphère modifiée est qu’elle ralentit la prolifération de micro-organismes responsables de l’oxydation des produits. Cela permet donc de prolonger la date de limite de consommation de ceux-ci. De ce fait, ce procédé permet de garder des aliments qui pourrissent plus vite plus longtemps.

Vous pouvez par exemple conserver des aliments hors de leur saison en appliquant la conservation sous atmosphère modifiée. La raison est qu’elle permet dans certains cas de conserver les produits pendant quelques mois.

Ensuite, la conservation sous atmosphère modifiée facilite également le transport des produits sur des distances moyennes et longues. Cette technique de conservation convient donc parfaitement aux entreprises qui doivent livrer un produit d’un point A à un point B tout en assurant une fraîcheur optimale du produit.

D’autre part, la conservation sous atmosphère modifiée permet de limiter l’utilisation de conservateurs. Ces éléments permettent souvent de gagner un peu de temps, mais altèrent également les propriétés des aliments et des produits concernés. L’atmosphère modifiée fera parfaitement l’affaire en appliquant un procédé naturel et sans risque.

Comment bien conserver vos aliments sous atmosphère modifiée ?

Quelques prérequis sont nécessaires pour bien conserver vos aliments sous atmosphère modifiée. Premièrement, vous devez vous assurer de choisir le bon procédé en fonction de vos besoins. Que ce soit la conservation par gaz, l’utilisation d’emballage spécifique ou autre, tout dépendra de la durée de conservation souhaitée. Sachez que la première option, l’option avec le gaz est celle qui s’adapte le mieux aux plus exigeants.  

Ensuite, vous devez également utiliser des ressources de qualité. Les gaz utilisés doivent notamment respecter les normes en vigueur. Comme il s’agit de santé alimentaire, cette option n’est pas négligeable. Vous devez donc vous assurer de choisir des éléments de conservation de qualité et dont les propriétés sont reconnues comme étant saines.

Enfin, sachez que malgré tout, une durée de consommation est imposée. De ce fait, il est important de ne pas la dépasser pour assurer la fraîcheur et la qualité des produits.

Quels sont les aliments concernés par cette conservation ?

Plusieurs aliments sont généralement concernés par la conservation sous atmosphère modifiée. Les viandes, les poissons et les fruits de mer sont souvent placés au centre de cela. En effet, ces produits doivent être consommés frais et nécessitent donc une très bonne conservation pour assurer la santé des consommateurs. Par conséquent, ralentir la formation de micro-organismes est primordial pour ces aliments.

Les fruits et légumes sont des produits naturels qui se consomment frais. Cela signifie également qu’ils sont plus vulnérables à l’oxydation et à la multiplication bactérienne au contact de l’air. Pour un meilleur transport et pour une plus grande disponibilité, il est donc préférable d’y appliquer la conservation sous atmosphère modifiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.